mercredi 16 juin 2010

Levez la tête Gare du Nord, j'y suis suspendu

Parmi mes mille gesticulations depuis l'automne, j'ai eu le plaisir de travailler avec une classe du collège Georges Brassens de Sevran avec une professeur de français, deux profs de CDI et la photographe Laure Vasconi, sous l'égide entre autres des Editions de l'Oeil, de la Fondation SNCF et du Conseil général.
Le but était de faire réaliser par les élèves un roman-photo. Trois autres collèges de la région ont également produit des travaux graphiques ou textuels. Un petit livre "Les boute en train" très beau compilant ces travaux vient de sortir (qui sera dédicacé samedi 19 juin à la librairie Actes Sud de la Villette, à 15h), Enfin, les pages en sont exposées sur d'immenses bâches suspendues dans la Gare du Nord depuis ce mercredi 16 juin matin. Vous qui passez sans me voir dites-vous que, levant la tête, il y a des vrais morceaux de Mizio là-haut, plus près du ciel. Un Mizio qui s'est levé bien tôt cet hiver pour aller à Sevran, à 8h aider les ados à imaginer leur scénario et organiser leur découpage. Pauvre de lui le mimi ! Il caillait, c'était une horreur... Il n'était pas toujours bien réveillé... mais on s'est bien amusés.
En couverture du livre ci-dessus : deux élèves de "notre" classe. Le roman photo intitulé "Sueurs froides", raconte comment des jeunes filles du collège croient en une rumeur de sadique, accusent à tort un SDF... et tout s'arrange... Mais peut-être pas ! Tous les élèves, sous la direction de Laure Vasconi ont joué les acteurs, pris les photos à Sevran ainsi qu'à Cardiff, au Pays de Galles, lors d'un voyage scolaire.
Ci-dessous, les photos du hall, prises à l'inauguration. Les pages du roman photo, avec donc les élèves qui s'affichent, immenses, de quarante siècles au moins nous contemplent. Et pour ma part, je n'avais encore jamais eu de si gros tirage (haha).