lundi 11 janvier 2010

A Budapest, le 27 février

Comme cela ne fait aucun doute que vous allez venir massivement me voir à Budapest (déjà que récemment à Châteaudun j'ai dû être évacué par hélicoptère ; on ne se doute pas, hein, Châteaudun quand même...), je vous donne tous les éléments pour ne pas vous perdre et ne rien louper (cliquez sur les images pour agrandir).