lundi 16 mars 2009

Pendez-les haut et court

Une bande probablement de sales cons de publicitaires, arrogants et sans doute fiers d'eux ont imaginé une campagne de pub sans doute pour un docu sur Chirac qui doit passer sur Canal+ ce soir. Alors ils ont tapissé cette nuit certains coins de Paris d'innombrables portraits sauvages frappés de ces mots "Putain c'est ce soir". Hé bien moi, putain, j'aimerais bien que ce soit ce soir qu'on fasse la peau de cette nuisance absolue que sont les publicitaires : envahissement de l'espace public, enlaidissement de notre espace, gêne des piétons, de la vue des feux rouges à certains croisements, surcroit de travail pour les gens de voirie, surcoût du traitement de ces conneries. J'espère qu'ils vont se prendre des sanctions de la municipalité ou d'une quelconque autorité...
Ce qui me consterne, c'est que personne ne les arrache, ces merdes. Les gens s'accommodent de tout... Au carrefour Parmentier/République c'est un envahissement infernal. Il y en a partout : réverbères, feux rouges, poteaux de fer sur les trottoirs. Ca gêne pour passer, aller traverser la rue...
Mais qu'on les élimine ces nuisibles de publicitaires ! Que la crise laisse chez eux des cadavres à n'en plus compter. Qu'ils crèvent. C'est tout ce que je souhaite quand je vois ça.