mardi 17 mars 2009

"Domo dingo, la vie domotique", retiré de la vente

Sorti en 2000, ce roman publié alors en inédit en J'ai Lu "nouvelle génération" -roman de SF délirante basé sur la stricte application des inepties proférées alors dans la presse à propos des nouvelles technologies- "n'a pas vraiment trouvé son public", comme on le dit de façon euphémisée dans l'édition. Il faut préciser toutefois que là où se trouvait le public, le livre s'y trouvait rarement, -ce qui est peut-être une des pistes d'explication. Il a beau apparaître dans une thèse défendue l'an dernier (ça, c'est un vrai motif de satisfaction), il ne laissera malgré tout pas une trace mémorable dans l'histoire de la littérature, -que pourtant il voulait modestement révolutionner afin que l'Humanité reconnaissante se roule à mes pieds de gratitude et d'admiration (Encore loupé, pffff).
N'étant plus exploité depuis au moins deux ans par J'ai Lu, j'en ai repris récemment les droits (je n'aime guère qu'on reste dépositaire de choses qu'on ne vend plus). Si je peux récupérer le fichier numérique imprimeur, je le cèderai sur un site en téléchargement gratuit, mais je doute d'y parvenir.
Les derniers exemplaires ont sans doute été pilonnés et réduits en pâte à papier ou à chiffons. Je me console en me disant qu'un peu de lui se trouve peut-être aujourd'hui dans un kleenex, ou une lingette à lunettes et que dans les deux cas, cela ouvre les yeux de quelqu'un. Il n'y a pas de mauvaises façons, somme toute, de faire passer les arguments littéraires.