mardi 24 mars 2009

Ca boxe autour du livre numérique : François Bon vainqueur par K.O.


En découvrant un texte ahurissant du Syndicat National de l'Edition (SNE) sur le livre numérique dont je ne suis pourtant pas un fervent défenseur (juste un observateur très concerné, pour l'heure vaguement acteur) j'envisageais de rétorquer ici à toutes leurs traces de mauvaise foi pathétique qui sentent la Major du disque en train de crever dans son impuissance, et puis bon, Bon (haha) qui est pointu sur le sujet, réactif pour le moins et ne mâche ni ses mots ni ne lésine sur son argumentation a écrit une superbe et aussi impeccable qu'implacable réplique. Si le sujet vous intéresse, lisez-ça. Cela donne entre autres une idée de l'esprit général de qui on a affaire, lorsqu'on doit se cogner le système éditorial obsolète des "grands éditeurs/distributeurs", notamment nous zautres salauds d'auteurs cupides qui voulons gagner notre vie (comme ses enfoirés de libraires et de petits éditeurs qui doivent être distribués par les réseaux appartenant aux grands).
Les masques tombent et... c'est la gerbe, parfois. Ils sont atterrants.
(Tenez un autre truc des éditeurs : outre ce que subisssent les traducteurs, c'est l'exploitation "des petites mains" de la correction).

L'illustration ci-dessus est de Lenaig. C'est la carte de voeux qu'elle m'a envoyée. Lenaig sera l'illustratrice principale de Météomanias. (en compagnie des photographes).. et ce que j'ai déjà vu de ce qu'elle concocte (dessins de malades, projets plastiques, images de l'Institut...) est tout simplement formidable.