dimanche 7 décembre 2008

Découragement absolu

Bientôt trois ans que je sensibilise les masses à l'arrivée et l'enjeu du flamant rose en tant que futurs esthétique, artistique, philosophique de notre société perdue dans une mondialisation enquête de repères et de référents communs. Et puis voici que sort le 17 décembre prochain le film de Disney Nature "Les ailes pourpres" et je n'ai même pas eu de cadeau, de chèque, d'invitation à Hollywood, ni de rencontres avec l'équipe de tournage ou de débat avec les flamants. Pas un lien sur mes sites, aucune tentative de corruption, pas de zoom sur moi ni mon combat, rien, rien, rien. C'est à vous dégoûter de faire de la politique. Je finis par comprendre les militants du PS, tiens.
Pffff.
Il me reste comme consolation, pour soutenir mon égo soudain fragilisé, d'avoir été prescient sur la tendance et de me dire que quelque part, grâce à moi des emplois dans l'industrie du cinéma seront sauvés et quelques spectateurs heureux. C'est ça aussi savoir militer et s'adonner à une certaine abnégation.